Consécration

Par François Fénelon

« Je regarde même aussi toutes choses comme étant une perte, à cause de l'excellence de la connaissance du Christ Jésus, mon Seigneur, à cause duquel j'ai fait la perte de toutes choses. », Philippiens 3 :8


La perfection chrétienne n’est pas quelque chose de strict, d’ennuyeux, ni d’astreignant.  Elle requiert que le sujet se donne pleinement à Dieu, de tout son cœur, lorsque cette attitude est adoptée, alors tout ce que Dieu lui demande de faire devient facile.  Ceux qui sont entièrement consacrés à Dieu sont toujours satisfaits, car ils ne recherchent que ce que Dieu désire, et sont assidument prêts à faire ce qu’Il demande, ils sont également prêts à se défaire de tout ce qui pourrait entraver l’œuvre de Dieu tout en étant assurés de retrouver plus que ce qu’ils avaient perdu.
 
Cette félicité et cette sérénité que possèdent les croyants au milieu-même des épreuves de ce monde sont caractérisées par une conscience claire, un esprit libre, une résignation volontaire, une joyeuse sensation de la lumière de Dieu croissante dans leurs cœurs, et une délivrance complète des craintes et des convoitises de ce monde.
 
Ils font des sacrifices pour Celui qu’ils aiment, ils souffrent sans broncher, sachant que de telles choses sont bien meilleures que les joies de ce monde.  Peut-être tombent-ils malade, leur âme est peut-être à l’étroit, mais leur volonté est immuable ; et ils peuvent prononcer un Amen enjoué à tout ce que Dieu leur fait endurer.

[ M E N U ] [ S U J E T ]

logo