La Voie du Changement

*******

« Car que profitera-t-il à un homme s'il gagne le monde entier, et qu'il fasse la perte de son âme ? », Matthieu 16 :26

Si bien des problèmes sociaux sont dignes de nous émouvoir, il en est un autre, d'ordre moral, auquel nous ferions bien d'être attentifs. Nous avons tourné le dos à notre Créateur, et cela a entraîné la malédiction sur la terre, les souffrances et les injustices que nous y rencontrons, la mort à laquelle personne n'échappe finalement.

Mais il y a plus encore ! Lisons attentivement le verset ci-dessus, tiré des paroles de Jésus, et laissons-nous interpeller par lui. Comment peut-on être sensible aux dangers de la vie présente et rester indifférent devant ceux qui menacent notre avenir éternel ? Comment ne pas se préoccuper de savoir ce qu'il adviendra de nous quand il nous faudra rendre compte de notre vie ? C'est aujourd'hui qu'il nous faut régler cette question, par un choix personnel. Ne pas écouter les avertissements de Dieu, c'est aussi faire un choix… mais le mauvais ! Or Dieu ne se contente pas de nous avertir. Il nous offre le seul moyen de salut. Il ne s'agit pas d'une réforme sociale décisive. Non ! Dieu nous demande de reconnaître sincèrement que nous ne sommes pas dignes de lui, et de lui faire confiance pour nous remplir de la vie même de Christ !

Oui, le vrai problème est d'ordre moral et non pas social. Il vient de notre relation avec Dieu, de laquelle toute notre vie dépend. Pourquoi ne pas nous en préoccuper maintenant ? En donnant son Fils, Dieu nous a tendu la main et offert le salut. Allons-nous rester insensibles ?

 

[ M E N U ] [ S U J E T ]

logo